Réponses : Le Mont Salève

  1) La France
  2) 20 km
  3) 1380m au Gd-Piton
  4) 400m
  5) nord-est / sud-ouest
  6) l’Arve, le Viaison, les Usses
  7) le Rhône, l’Arve, le Rhône
  8) oui
  9) Monnetier-Mornex et la Croisette principalement
10) 2000 .
11) Jura, Vuache, la chaine du Mont-Blanc, le lac de Genève (lac Léman)
12) monte Seleuco. La première partie de ce nom dérive d’une racine pré-indoeuropéenne « sal » qui signifie « pente à éboulis » (éboulis = amas de matières). La deuxième partie - leuco - viendrait d’une langue parlée par les Celtes (= Gaulois), peuple d’origine indo-germanique qui envahi l’Europe environ 1000 ans avant Jésus-Christ, signifiant « le mont brillant » . D’après une autre source Salebra = lieu d’accès difficile.
13) 140 millions d’années
14) une mer tropicale peu profonde de type bahamien ou polynésien
15) Le Salève est constitué essentiellement de calcaires qui sont des roches perméables formées à partir de la sédimentation et de l’accumulation sur le fond marin de débris d’organismes à squelette ou coquille en carbonate de calcium (CaCO3). On peut comparer la roche calcaire à un morceau de sucre car il est dissout par l’eau
16) Rien
17) On trouve des blocs erratiques (d’errer) sur le Salève. Ces blocs de granit ont été transportés par les glaciers depuis les Alpes (contrairement aux fleuves, les glaciers peuvent gagner de la hauteur).
18) 700m
19) 2 .
20) Aucune
21) - 170'000 ans lors de la glaciation du Riss (avant la dernière glaciation du Würm).
Voir http://fr.slideshare.net/Glaciers/les-alpes-pendant-la-dernire-glaciation-presentation et
http://www.glaciers-climat.com/articles-et-publications.html
22) Le fer et le sable pour le verre.
23) Quelques ongulés [le sanglier, le chamois (rupicapra, 250 en 2005, 300 en 2002, selon une estimation des associations des chasseurs qui ont réalisé des comptages), le chevreuil (capreolus), le cerf (début de colonisation)], quelques carnivores [le lynx (présence sporadique), le renard (vulpes), la marte ou martre (martes, 50 cm sans la queue), l’hermine (mustela erminea, 30 cm), la belette (mustela nivalis, 20 cm), le putois (40 cm), le blaireau (meles, 70 cm, 20 kg)], quelques rongeurs [l’écureuil, la souris, le campagnol (10 cm), le rat (25 cm), le loir (15 cm), le lérot (petit loir gris), etc.], quelques lagomorphes [le lièvre gris, Le lapin de garenne (oryctolagus cuniculus, plus petit que le lapin domestique, en voie de disparition)], quelques insectivores (le hérisson, la musaraigne, la taupe), quelques chiroptères (les différentes chauve-souris etc...). Les 2 autoroutes, A40 et A41, ainsi que les rails du chemin de fer, contribuent à l’isolement du massif et plus particulièrement des populations de mammifères. Autres animaux : Le coq de bruyère (tétras), le hibou, le ver. Images © Nikki Meith
24) le loup, la marmotte, le bouquetin, le mouflon, le lièvre variable (blanc en hiver).
25) 1822 ,
26) Jean-Jacques Rousseau en 1723 ,
27) Giuseppe Verdi en 1859 ,
28) Richard Wagner en 1856 ,
29) Un pharmacien et naturiste genevois (1753-1816). Il acheta le Mont Gosse à Mornex ,
30) Un socialiste allemand (1825-1864). Mort à Genève suite à un duel au pied du Salève.
31) François Orjobet en 1779 ,
32) 1890-1930 ,
33) la concurrence du téléphérique et des routes ,
34) 4 minutes, 666m
35) 1822 ,
36) les troupes savoyards partaient du château d’Etrembières
37) Aucune.
38) Les populations de mammifères se trouvent-elles isolées à cause des deux autoroutes, A40 et A41 et les rails du chemin de fer.
39) « Kerne » vient du patois et signifie « poire à cuire ». Mikerne signifie « au milieu des poiriers ».
40) La Maison du Salève se trouve à coté de la Chartreuse de Pomier.
41) L’autre nom de la Tour des Pitons est la Tour Bastian. Elle fut érigée en 1820 par Claude-François Bastian.
42) Les anneaux du Déluge sont de grands cercles de bronze ou de fer fixés au sommet de rochers vertigineux. C’est une énigme car on ne sait pas comment ces anneaux se sont trouvés à des endroits hors de portée des hommes. La théorie la plus admise : ils auraient servi à amarrer les bateaux, une mer recouvrerait la région en des temps anciens.
43) Le mot « Pomier » vient du latin « pro murus » qui signifie « en dehors des murs » de la ville. Le terme n’a donc aucun lien avec l’arbre fruitier, le pommier, donc ne prend pas deux « m ».

Sources: Pour les mammifères: CAS - Club Alpin Suisse - section genevoise, Le Salève: description scientifique et pitoresque, Kündig (Georg), 1899, 448 pages, Réimpression: Slatkine, 1979 (pages 255ss), Olivier Glaizot, Musée de Zoologie, Lausanne, T=021-316 34 60, http://www.zoologie.vd.ch , voir aussi http://www.cscf.ch et http://www.ville-ge.ch/mhng ; Guillaume Coursan, Fédération des chasseurs de la Haute-Savoie, Villy le Peloux, T=F46 89 21 ; Marcial Laplace, M=F43 66 62. Pour les oiseaux: O. Guillemenot, Ligue protection oiseaux. Pour la botanique: Bruno Boimond, ONF, Archamps. Le Grand livre du Salève - TdG - chapitre 3: Les merveilles de la nature. http://www.la-salevienne.org . Pour les dessins "Nouvelles de la maison de l'environnement" , http://www.environmenthouse.ch , L'ouvrage "Légendes du Salève", D. Ernst, 2008 .

- Retour aux questions-

Autres liens
http://www.maisondusaleve.com