Mes films préférés
par ordre alphabétique

Table des matières
Cliquez sur le numéro de page pour atteindre la page désirée.

Page

01   Ma selection.
02   Leur selection.
03   Poésie.
-------------------------------------------------------------------------------------

1) Ma selection.

Notes:

1 = bon (91 films = 70%)
2 = très bon (14 films = 10%)
3 = très très bon (15 films = 10%)
4 = excellent (12 films = 10%)
5 = chef-d’oeuvre (1 film = 1%)

Superb **** Very Good *** Good ** Mediocre * Miserable (no stars)

Prix:

USA: Academy Award = Oscar = OS,
France: César = CF, Cannes: Palme d’Or = PO,
Berlin: Ours d’OR = OO,
Venise: Lion d’OR = LO,
British BAFTA = BR,
USA: Golden Globe = GG, Hugo = HU,
USA: People’s Choice = PC,
USA: Writers Guild = WG, Young Artist = YA.

Note  Nom du film     Remarques______________________________________.

1 - A la poursuite du diamant vert - Robert Zemeckis - USA - 1984 - 110'
1 - L'âge de glace - Chris Wedge et Carlos Saldanha - USA - 2001 - 80'
4 - Amadeus - Milos Forman - 1984 - Tom Hulce plays Mozart and F. Murray Abraham plays Salieri - 150'.
It is a cold winter evening and a housemen attempts to rouse (réveiller) his master, former glorified Viennese court composer Antonio Salieri. Being unsuccessful knocking, they force Salieri's bedroom door open and find him on the floor, bleeding from a knife wound to the neck. They carry him to a mental hospital, where his wound is bound up, and a priest comes to see him the next day. The priest attempts to get him to explain why he would try to take his own life and the movie flashes back, with Salieri narrating, to how he met Mozart and became insanely jealous of his talent.

Amadeus is a work of fiction - not a biography. In reality Mozart and Salieri had a friendly relationship. "Amadeus" is a fictionalized account of the relationship between Mozart and Salieri.

Amadeus is a stage play written in 1979 by English author Peter Shaffer, loosely based on the lives of the composers Wolfgang Amadeus Mozart and Antonio Salieri. Claiming to have murdered the composer Wolfgang Amadeus Mozart, the now elderly Antonio Salieri recounts to a priest his dealings with the brilliant composer. Salieri was court composer to Austrian Emperor Joseph II when Mozart and he first met. The Emperor, a major patron of the arts, commissioned Mozart to write an opera in German, rather than the customary Italian. Mozart is childish, arrogant and brilliant all at once and Salieri is simultaneously in awe and green with envy at his genius.

Erreurs dans le film: dans le film c'est Salieri qui commande le Requiem à Mozart, or il s'agit du comte Franz de Walsegg ; Mozart n’a jamais dirigé un orchestre.

Agé de vingt ans, Mozart (1756-1791) tombe éperdument amoureux de la cantatrice Aloysia Weber (1760 - 1839, 2e de 4 filles de madame Weber, récente veuve, où Mozart résida à Vienne dans sa maison comme locataire). Cinq ans plus tard, en 1782, Mozart épouse Constanze (troisième fille de Mme Weber, 1762 - 1842). Ils ont six enfants. Mozart décède en 1791. Les raisons de sa mort restent inconnues (Mozart may have died from cirrhosis of the liver, a product of his prodigious drinking while under the stress of poverty). Mozart est enterré au cimetière Saint Marx dans la banlieue de Vienne, dans une fosse commune. Cela correspond à un enterrement de troisième classe, dont les frais sont partagés par la famille Mozart et les amis. Durant les dernières années de sa vie, Mozart était souvent malade, et chroniquement endetté, et ceci malgré de nombreux succès très bien rétribués, car il mènait grand train de vie.
1 - Autant en emporte le vent - 1939 - 215’
4 - Bal (le) - France - Italie 1983 - Ettore Scola
1 - Belle et la bête (la) - France 1945 N/B
1 - Ben Hur - William Wyler - 1959
1 - Bienvenue chez les Ch'tis - France 2008, 110 minutes, avec Kad Merad, Dany Boon. Un employé de la Poste muté au Nord de la France.
4 - Bonnie et Clyde - Arthur Penn - 1967 http://www.rogerebert.com/reviews/bonnie-and-clyde-1967
Small-time crook (escroc) Clyde Barrow (Warren Beatty) tries to steal a car and winds up with its owner's daughter, dissatisfied small-town girl Bonnie Parker (Faye Dunaway). Their crimes quickly spiral from petty theft to bank robbery, but tensions between the couple and the other members of their gang - hapless (infortuné) driver C.W. (Michael J. Pollard), Clyde's suave (doucereux = d’1 douceur affectée = pas naturelle) older brother Buck (Gene Hackman) and Buck's flibbertigibbet (Tête de linotte = étourdie = qui agit sans réflexion) wife, Blanche (Estelle Parsons) - could destroy them all.
     Pourchassés par la police pour avoir cambriolé des banques, dévalisé
     des magasins et tué une douzaine de personnes, Bonnie Parker et Clyde
     Barrow ont vécu une incroyable cavale de deux ans dans une Amérique mise
     à terre par la dépression économique. En mai 1934 ils sont abattus dans une
     embuscade.
2 - Braveheart - Mel Gibson - 1995
1 - Brazil - 150’ - 1984
1 - Breaking the waves - Lars Von Trier - Emily Watson - 1996 - 155’
1 - Bronzés (les) - 1978 - Patrice Leconte
1 - Cercle des poètes disparus - 135’- Peter Weir - 1989 - USA
1 - Cirque (le) - 1928 - 70’ - Chaplin Charlie [1889 (GB) - 1977 (CH)]
5 - Citizen kane - OS - 3e film d’OW - 1940 - Orson Welles - N/B
http://www.youtube.com/watch?v=HAHaRDlUrLw&NR=1 boyhood – En 1871, contre la volonté de son père, la mère de Kane avait confié l'enfant à Thatcher qui gérait sa fortune. Le petit Charles avait repoussé et frappé Thatcher avec son traîneau. Il était désespéré de devoir quitter ses parents. Durée vidéo = 4 minutes.
http://www.youtube.com/watch?v=Q3hfQ2IOc8s&feature=related Dans la chambre de sa 2e épouse, Susan Alexander, après que celle-ci l’a quitté. Durée vidéo = 3 minutes.
http://www.youtube.com/watch?v=HyJAytr1ebc (site fermé) = Ending = les trois dernières minutes du film. rose bud = bourgeon (ou bouton ) de rose (= le nom d’une luge) – les derniers mots prononcés par Charles Foster Kane avant sa mort. Durée vidéo = 3 minutes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Citizen_Kane « No trespassing » = « Défense d'entrer » .
http://www.filmsite.org/citi.html The film tells the thought-provoking, tragic epic story of a 'rags-to-riches' (chiffon qui devient riche) child who inherited a fortune, was taken away from his humble surroundings and his father and mother, was raised by a banker, and became a fabulously wealthy, arrogant, and energetic newspaperman. He made his reputation as the generous, idealistic champion of the underprivileged, and set his egotistical mind on a political career, until those political dreams were shattered (fracassé) after the revelation of an ill-advised 'love-nest' affair with a singer. Kane's life was corrupted and ultimately self-destructed by a lust (desire) to fulfill the American dream of success, fame, wealth, power and immortality. After two failed marriages and a transformation into a morose, grotesque, and tyrannical monster, his final days were spent alone, morose, and unhappy before his death in a reclusive refuge of his own making - an ominous (de mauvais augure) castle filled with innumerable possessions to compensate for his life's emptiness.
http://www.cineclubdecaen.com/realisat/welles/citizenkane.htm
http://www.afi.com/members/catalog/AbbrView.aspx?s=&Movie=27624
https://www.pinterest.com/pin/438538082438892406/ =
https://www.youtube.com/watch?v=zyv19bg0scg Citizen Kane - The Theatrical Trailer - 4'.
-------------------------------------------------
Un portrait intime de cet artiste aux multiples facettes (réalisateur, producteur, prestidigitateur, écrivain, acteur, homme de radio,…) qui à travers les témoignages de ses proches (dont sa fille Chris) et de rares archives se révèle comme un homme blessé, n’ayant jamais pu aller jusqu’au bout de ses rêves et de son génie. Que ce soit à la radio en 1938 avec La Guerre des mondes, œuvre radiophonique dans laquelle, du haut de ses vingt-trois ans, il sema la panique aux Etats-Unis en faisant croire à une invasion des Martiens (une émission qui lui ouvrit les portes d’Hollywood), à Citizen Kane qu’il réalisa à l’âge de vingt-cinq et devint, selon ses admirateurs comme Milos Forman, Steven Spielberg ou Martin Scorsese, le meilleur film de tous les temps, Welles a révolutionné l’art sous toutes ses formes. « Citizen Kane est un grand chef d’œuvre qui me bouleverse chaque fois que je le vois », explique Martin Scorsese pour qui le réalisateur est un « magicien » de l’image qui a bouleversé « la grammaire filmique ». Daniel Psenny
-------------------------------------------------
Extrait d'un article du 21/09/1972 de Jacques Siclier
La première œuvre, la plus célèbre. Orson Welles, vingt-cinq ans, a un merveilleux jouet dans les mains. Il veut étonner le monde d'Hollywood qui tient un peu à distance ce jeune homme turbulent venu de Broadway et de la planète Mars. Citizen Kane, un scandale avant même la sortie. Le personnage imaginé et joué par Orson Welles serait Randolph Hearst magnat de la presse américaine. La France ne vit le film et ne connut son histoire qu'en 1946, après que, dans un article publié par l'Écran Français (no 5 du 1er août 1945), Jean-Paul Sartre eut beaucoup insisté sur Hearst et la critique sociale dans Citizen Kane. On sait, depuis, que c'est bien loin d'être l'essentiel. Le citoyen Kane ressemble bien davantage à Welles qu'à Hearst. Xanadu, l'immense domaine de Floride où le vieux milliardaire Charles Foster Kane vient de mourir en murmurant un mot mystérieux " Rosebud " (bouton de rose), c'est l'empire rêvé d'Orson Welles " ogre en proie à l'enfance " comme l'a écrit André Bazin. Dans Citizen Kane, un journaliste mène une enquête auprès de cinq personnes, afin de découvrir la vérité sur " Rosebud ". Cette vérité, il ne la connaîtra pas, mais une image la fait comprendre, à la fin, au spectateur. La vérité d'Orson Welles serait-elle aujourd'hui plus facile à connaître si l'on Interrogeait des témoins de sa vie ? Le procédé de narration du film, son style baroque, surprennent moins que ce portrait caché dans la fiction du film.
http://cinema.arte.tv/fr/article/orson-welles-autopsie-dune-legende Réalisation: Elisabeth Kapnist, Origine : ARTE F. Année : 2014
--------------------------------------------
4 - Couleur pourpre (la) - Steven Spielberg - 1985
1 - Cours Lola - cours - Allemagne - 1998 - Lola rennt
1 - Cyrano de Bergerac (2 versions) -
2 - Danse avec les loups - Kevin Costner - 1990 - 175’
1 - Décalogue - Krzysztof Kieslowski - Pologne - 1988 - 10 x 1 heure
2 - Dents de la mer (les) - Steven Spielberg
2 - Dernier empreur (le) - USA - 1987 - 165’
2 - Dernière nuit (la) - Canada - 1998 - la fin du monde vecu par deux jeunes - 65’
1 - Désaxés (les) N/B - John Huston - 1960 -
     Acteurs : Montgomery Clift, Clark Gable, Marilyn Monroe, Eli Wallach.
     Résumé : A Reno, Roslyn s'apprête à divorcer. Fasciné par la beauté de la
     jeune femme, un cow-boy entre deux âges lui demande de partager son
     existence. Elle se lie également d'amitié avec un riche éleveur et un garagiste
     veuf. Ils paraissent comblés mais subissent en fait une misère affective et
     intellectuelle.
     Dernière apparition à l'écran de Clark Gable et de Marilyn Monroe
     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
     over 1'000 images of MM =
     http://www.pinterest.com/rockinmama78/pictures-of-marilyn/
     http://www.pinterest.com/jross94/marilyn-monroe/
     http://www.pinterest.com/johnboyatlanta/marilyn/
     http://www.pinterest.com/lindamariuz/marilyn/
     http://pinterest.com/shabbychatue/marilyn/
     http://pinterest.com/source/thisismarilyn.com
     http://pinterest.com/frankiegirl88/norma-jean .
     https://www.youtube.com/watch?v=rAMYY3OQljc Marilyn Monroe - The Mortal Goddess. 1h30'.
     https://www.youtube.com/watch?v=nOruT_TWF4g&nohtml5=False The best footage of iconic Marilyn Monroe 9'.
     https://www.youtube.com/watch?v=EQdonoxzP5M 10’ 10 of Marilyn Monroe's most hidden Secrets
     https://www.youtube.com/watch?v=NIayZlmEdjM 14’ They Knew The Real Marilyn Monroe - Uncover the Truth - The woman and actress by her friends
     https://www.youtube.com/watch?v=jN0Akod5xkY 3’ The Death Of Marilyn Monroe - Conspiracy Theories. August 4th 1962 CIA Assassin Confesses to Murdering Marilyn Monroe! Dying CIA officer Normand Hodges claims he assassinated 37 people, including Marilyn Monroe. The 78-year-old said he worked for the CIA for 41 years as an operative. He also admitted to acting as a hitman for the governmental agency. She was 'offed' because the very next day she had scheduled a TV conference in which to 'tell all' (the goings-on in the White House and the secrets pertaining to the Cuban Missile crisis.)
false : The photograph displayed was not of a former CIA agent named "Normand Hodges," but rather a picture swiped from a 2014 article published by the Guardian about the practice of chaining gravely ill prisoners in the hospital. If that's not sufficient, note World News Daily Report's disclaimer page: World News Daily Report is a news and political satire web publication, which may or may not use real names, often in semi-real or mostly fictitious ways. All news articles contained within worldnewsdailyreport.com are fiction, and presumably fake news. Any resemblance to the truth is purely coincidental, except for all references to politicians and/or celebrities, in which case they are based on real people, but still based almost entirely in fiction.
DV: Pourquoi son médecin et la femme de ménage attendaient 4 heures avant d’appeler la police (pour mettre en scène un suicide). Pourquoi sa chambre était si bien ordonnée.
     http://themarilynmonroecollection.com
1 - Dictateur (le) - 1940 - 125’ - Chaplin Charlie (ici avec Albert Einstein)
     [1889 (GB) - 1977 (CH)]
1 - Dieux sont tombés sur la tête (les)
1 - Dîner de cons - Francis Veber - France - 1997 - 85’
1 - Doctor jivago - David Lean - 1966 - 190’
1 - Dolce vita (Felini) - PO - 1959 - 170’
1 - Don giovanni (mozart) - film-opéra - France - 1979 - 160’
1 - Douce folie et haute tension = Der mit dem schlag - 90' Victime d'un complot familial, un électricien est abusivement placé en hôpital psychiatrique. Mais il est bien décidé à ne pas se laisser faire ! Une tragi-comédie alerte, emmenée par Hinnerk Schönemann. Spécialiste des installations électriques, Felix Grünler propose à sa ville natale un super dispositif pour les illuminations de Noël mais son maire le refuse. Dès lors, le destin semble s’acharner sur lui : sa mère meurt subitement, sa petite amie le quitte et deux huissiers se présentent à son domicile pour une ridicule histoire de livraison impayée. L’électricien pète alors les plombs et se retrouve poursuivi pour coups et blessures. Une occasion inespérée pour sa belle-sœur Karin qui compte bien récupérer l’héritage de sa défunte belle-mère. Elle s’arrange donc pour le faire examiner par un psychiatre véreux qui le fait interner. Refusant tout traitement, Felix devient vite populaire auprès des autres patients.
Réalisation :Lars Becker. Pays :Allemagne. Année :2016. Origine :ZDF.
1 - Duel - Steven Spielberg - 1971 - USA - 75' - Dennis Weaver
1 - E.T. l’extraterrestre - Steven Spielberg - 1982
1 - échange (l') - Clint Eastwood, USA, 2008, 140'. Angeline Jolie, John Malkovich, Jeffrey Donovan, Michael Kelly, Jason Butler Harner, inspiré d'une histoire vraie.
4 - Elephant man - N/B - David Lynch - USA - 1980
3 - Empire du soleil (l’) - 1987 - 160’ - Steven Spielberg - (Shanghai 1941)
3 - En attendant Godot - Samuel Beckett - France - 1989
3 - Enfants du paradis (les) - Marcel Carné - 1945 - 195’
1 - Enfants du silence (les) - (Children of a Lesser God) = un film dramatique américain réalisé par La réalisatrice Randa Haines, 1986, d'après l'œuvre de Mark Medoff. 120’. Pour le rôle de Sarah, Marlee Matlin, sourde comme son personnage, obtient l'Oscar de la meilleure actrice (et devient, à 21 ans, la plus jeune comédienne à remporter ce prix) ainsi que le Golden Globe de la meilleure actrice dans un rôle dramatique. Marlee Matlin est réellement sourde dans la vie et a connu une brève aventure avec William Hurt.
3 - Epouses et concubines - Gong Li - Zhang Yimou - 1991 - (Chine 1920-1930)
1 - Les Évadés (Frank Darabont, 1994), USA. The Shawshank Redemption (Rachat du genre humaine par Jésus-Christ).
1 - Faiseurs de suisses (les) - (pour les suisses)
1 - Fargo, film policier (une fiction), Joel et Ethan Coen, USA, 1995, Frances McDormand (épouse de Joel Coen), William H. Macy, Steve Buscemi, Peter Stormare, 95'
1 - Fellini - Roma - 1972
1 - Festen (=célébration=Fête de famille)-Thomas Vinterberg - DK - 1998 - 100’
2 - Feux de la rampe (les) - 1952 - 140’ - Chaplin Charlie [1889 (GB) - 1977 (CH)]
1 - Fièvre du samedi soir (la) - John Travolta - 1977
2 - Fille de ryan (la) - David Lean - GB - 1970 - 195’
3 - Forest gump - Robert Zemeckis - 1994 - Tom Hanks
1 - Gandhi - Richard Attenborough - GB - 1982 - 190’
1 - Genesis - Inde - Mrinal Sen - 1985
1 - Germinal - France - Claude Berri - 1993 - 155' - d'après Emil Zola 1885
1 - Gilber Grape = What's Eating Gilbert Grape, 120' - Etats-Unis - 1993 - Réalisation : Lasse Hallström, Scénario : Peter Hedges, Distribution : Johnny Depp (Gilbert Grape), Kevin Tighe (M. Carver), John C. Reilly (Tucker Van Dyke), Leonardo DiCaprio (Arnie), Juliette Lewis (Becky), Mary Steenburgen (Betty Carver), Darlene Cates (Bonnie), Laura Harrington (Amy), Mary-Kate Schellhardt (Ellen), Cameron Finley (Doug Carver), Mark Jordan (Todd Carver). Gilbert Grape vit au fin fond de l'Iowa, dans une petite bourgade de 1100 habitants. Depuis la mort de son père qui s'est suicidé dans la cave, Gilbert est obligé d'assumer les fonctions de chef de famille. Bonnie, sa mère, ancienne reine de beauté devenue obèse depuis son veuvage, ne quitte plus son canapé. Ses soeurs Amy et Ellen essaient de tenir la maison comme elles le peuvent et Arnie, son jeune frère de bientôt 18 ans, handicapé mental, s'échappe sans cesse pour escalader le château d'eau d'Endora, mettant la ville en émoi. Gilbert travaille à l'épicerie et passe ses temps libres avec ses copains Tucker et Bobby.
4 - Gosse (le) - 1921 - 60’ - Chaplin Charlie [1889 (GB) - 1977 (CH)]
https://www.youtube.com/watch?v=3t6lcaeEV9g 53’ O Garoto [The Kid] - Charlie Chaplin - 1921.
1 - Grand bleu (le) - Luc Besson - 1989
1 - Grease - John Travolta - 1978
1 - Green Zone - Irak 2003 : à la recherche des Armes de Destruction Massive (ADM) - Paul Greengrass avec Matt Damon - 2010
3 - Guerre du feu (la) - Jean-Jacques Annaud - 1981
3 - Hamlet - (Shakespeare) - GB - Laurence Olivier - 1948 - 160’
1 - Hannah et ses soeurs - Woody Allen - 1986
1 - Harold et maude - GB - 1971
1 - Hiroshima mon amour - France - 1959
1 - Homme de la mort (l’) - Allemagne - 1995
1 - Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (l') - USA, 1998, 170' - Robert Redford, Kristin Scott Thomas, Scarlett Johansson.
1 - Hommes du président (les) - 1976 - Alan Pakula - R. Redford - Dustin Hoffman
1 - Hotel international - GB - 1963 - Elizabeth Taylor - Richard Burton
1 - Il était 1 fois l’amerique (la Mafia) - Sergio Leone - Robert de Niro - 1983
1 - Il était 1 fois la révolution - Sergio Leone - 1970 - Mexique 1913
1 - Il faut sauver le soldat Ryan, 1998 - St Spielberg, 170’, 1st 30’ + last 30’ = bon
1 - Il y avais 1 fois le bronx - Robert de Niro
1 - Intervista (Felini) - 1986 - Italie - 120' - Anita Ekberg, Marcello Mastroianni
1 - Jean de florette
1 - Jour le plus long (le) - (6.6.1944) - Darryl Zanuck - 1962 - 180’
1 - Kennedy contre hoffa - 180’ - USA - Michael Newel - Robert Blake,
      Cotter Smith - Le président du syndicat des camionneurs et la mafia
1 - King kong - 1933 - Merian Cooper et Ernest Schoedsack- USA - 95' -
      Fay Wray, Robert Armstrong, Bruce Cabot
1 - King kong - 1976 - John Guillermin - Jessica Lange, Jeff Bridges - 130'
1 - Kolya - Tchéquie - 1996
1 - Laurence d’Arabie - GB - David Lean - 220’ - 1962 http://www.al-lawrence.info
2 - (1-3) Liste de schindler (la) - 1994 - S. Spielberg - (2me guerre mondiale)
4 - Little big man - Arthur Penn - 175’ - Dustin Hoffman - Faye Dunaway - 1970
3 - Lumières de la ville (les) - 1931 - 90’ - Chaplin Charlie [1889 (GB) - 1977 (CH)]
https://www.youtube.com/watch?v=VExwjhSVGb0 66’ City Lights (1931) - Charles Chaplin.
2 - Madame butterfly - film-opéra - 1995 - France
1 - Malcolm X - 1992 - 200’ - Spike Lee - USA après la 2e GM
1 - Marche à l’ombre - Michel Blanc - Gérard Lanvin - Sophie Duez - 1984 (FR) - 90'
1 - Mars Attacks! - 110' - 1996 - Tim Burton - USA
1 - Masque (le) - 1994
3 - Megère apprivoisée (la) - 1967 - Franco Zeffirelli - E. Taylor - R. Burton
1 - Microcosmos - la vie des insectes - 85’ - 1996
1 - Moby dick
1 - Moi, moche et méchant 2 - film d'animation, EU, 2013, Réalisation : Chris Renaud et Pierre Coffin, 1h40.
1 - Monde à part (un) - Afrique du Sud - l’apartheid - GB - 1987
1 - Monsieur verdoux - 1946 - 120’- Chaplin Charlie [1889 (GB) - 1977 (CH)]
1 - Moscou à new york - 1984 - Paul Mazursky - USA - Robin Williams
1 - Mulan - Une légende chinoise - Disney
3 - My fair lady - George Cukor - 1964 - Audrey Hepburn - Stanley Holloway -165’
1 - Mystère von Bulow (le) - 1990
1 - Né un 4 juillet - 1989 - Oliver Stone
1 - Nom de la rose (le) - J.J. Annaud - 1986
2 - Orfeo negro - 1959 - orfeu da conceiçäo - Marcel Camus - PO
4 - Ours (l’) - Jean-Jacques Annaud - 1988 https://www.youtube.com/watch?v=Tr0opSAxsV4 = Brave Bear Cub Against Cougar 7'
1 - Paris - texas - PO - Wim Wenders - 1984 - 140’
1 - Parrain (le) (2/2) - (The Godfather) - Francis Ford Coppola - 1972 et 1974, Marlon Brando
1 - Patient anglais (le) - neuf oscars non merités
1 - Pelle le conquérent - 1987 - 160’ - PO - Bill August - Suède-Danemark
     - Pelle Hvenegaard, Max von Sydow
2 - Platoon - Oliver Stone - la guerre du Vietnam - Tom Berenger
1 - Poisson nommé wanda (un) - GB - 1988 - 110' - Charles Crichton -
     Jamie Lee Curtis, John Cleese, Kevin Kline
1 - Pretty woman
3 - Pulp fiction - 1994 - 150’ - PO - Quentin Tarantino - John Travolta
1 - Quand harry rencontre sally - 1989 - USA - Rob Reiner - 100' -
      Meg Ryan , Billy Crystal, Carrie Fisher
1 - Qui a peur de virginia woolf - 1966 - Mike Nichols - E. Taylor - R. Burton
3 - Raging bull - Martin Scorsese - 1980 - Robert De Niro = Jake LaMotta , Cathy Moriarty = Vickie LaMotta , Joe Pesci = Joey LaMotta. Un film biographique américain réalisé par Martin Scorsese, sorti en 1980. Le film retrace la vie de Jake LaMotta un boxeur américain d'origine italienne surnommé « le taureau du Bronx ». Issu d'un milieu modeste, il atteint les sommets grâce à des combats mythiques, notamment contre Sugar Ray Robinson et Marcel Cerdan, qui le mèneront au titre de champion du monde des poids moyens. Mais il connait ensuite l'échec de sa vie privée (divorce, reconversion en gérant de boîte de nuit, ...). Tourné en noir et blanc, tiré du livre du même nom coécrit par Jake LaMotta lui-même, Joseph Carter et Peter Savage. Pour jouer la déchéance du boxeur, Robert De Niro accomplit la prouesse de prendre 30 kg en seulement quatre mois. When Jake LaMotta steps into a boxing ring and obliterates his opponent, he's a prizefighter. But when he treats his family and friends the same way, he's a time bomb, ready to go off at any moment. Though LaMotta wants his family's love, something always seems to come between them. Perhaps it's his violent bouts of paranoia and jealousy. This kind of rage helped make him a champ, but in real life, he winds up in the ring alone. In 1978, when Martin Scorsese was at an all-time low due to a near overdose resulting from an addiction to cocaine, Robert De Niro visited him at the hospital and told him that he had to clean himself up and make this movie about a boxer. At first, Scorsese refused (he didn't like sports movies anyway), but due to De Niro's persistence, he gave in. Many claim (including Scorsese) that De Niro saved Scorsese's life by getting him back into work. When the real Jake LaMotta saw the movie, he said it made him realize for the first time what a terrible person he had been. He asked the real Vicki LaMotta "Was I really like that?". Vicki replied "You were worse." Jake LaMotta's autobiography, co-written with friend Peter Savage, omitted mention of his brother, as did Mardik Martin's original screenplay. Unhappy with the result, the producers hired Paul Schrader to restructure it, and in the course of doing research on La Motta, the writer came across an article on the relationship between Jake and his brother Joey LaMotta. Schrader incorporated the relationship into the revised screenplay, co-opting the Savage character and creating a composite of the two men in the person of Joey La Motta. That relationship became the central plot theme in the revised screenplay and one of the primary reasons for the film's success. The majority of the film with Jake LaMotta as a younger man - including the boxing scenes - were shot first. Then production shut down for several months, giving Robert De Niro enough time to bulk up for his role as the older and much fatter La Motta. In those months, De Niro gained 60 pounds. It was De Niro's idea to do it this way. These scenes were generally shot with the minimum of takes as De Niro would become exhausted much more quickly. Robert De Niro did as many as 1000 rounds when training with the real Jake LaMotta.
1 - Ragtime - (USA 1906-1914) - 1981 - les premiers 100’ = 1 - Milos Forman - 155'
1 - Rambo - Sylvester Stallone - 1982 - un héros du Vietnam rentre au pays - 95’
2 - Rashomôn - Akira Kurosawa - 1950 - Japon - 95’
1 - Recherche susane désésperement - 1985 - 100' - USA -
      Susan Seidelman - Rosanna Arquette, Madonna, Aidan Quinn.
Mariée à Gary, un homme d'affaires, Roberta (Rosanna Arquette) mène une vie ennuyeuse. Elle se distrait en épluchant les petites annonces. C'est ainsi qu'elle suit assidûment les amours de Jim et Susan (Madonna), qui se retrouvent périodiquement grâce à la publication du même message : "Recherche Susan désespérément". Intriguée, Roberta se rend au rendez-vous, afin d’épier les retrouvailles entre ces inconnus. Fascinée par Susan, elle suit la jeune femme délurée, possédant de coûteuses boucles d’oreilles volées à un amant de passage, assassiné peu après. En achetant à un fripier la veste de Susan, elle entre en possession d’une clef de consigne que de patibulaires truands entendent bien récupérer.
3 - Retour vers le futur - Robert Zemeckis - 1985 - 116' - USA
      - Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson
1 - Rocky - Sylvester Stallone - 1976 - la boxe
1 - Rocky horror (the) - 1975 - Jim Sharman - Tim Curry, Susan Sarandon
1 - Romeo et Juliette - 1968 - Franco Zeffireli - Leonard Whiting,
      Olivia Hussey, Michael York
4 - Ruée vers l’or (la) - 1925 - 70’ - Chaplin Charlie [1889 (GB) - 1977 (CH)]
1 - Salvatore Giuliano - Italie - 1961 - Francesco Rosi - un bandit en Sicile - N/B
1 - Samedi soir - dimanche matin - GB - 1960 - 85’
1 - Secrets et mensonges - PO - GB - 1996 - 150’ - Mike Leigh -
      Brenda Blethyn, Marianne Jean-Baptiste, Timothy Spall
1 - Sourires d’1 nuit d’été - Suède - 1955 - Ingmar Bergman
1 - Sugarland express - USA - 1974, 110 min, Steven Spielberg, Goldie Hawn, William Atherton
1 - Superman - Richard Donner - 1978 - 145’ - GB - Christopher Reeve
1 - Survivants (les) - La survie à la montagne - 1992
1 - Talk radio - Oliver Stone - 1989
1 - Tambour (le) - PO - Volker Schlöndorff - (D-F) - 1979
4 - Temps modernes (les) - 1936 - 85’ - Chaplin Charlie [1889 (GB) - 1977 (CH)]
https://www.youtube.com/watch?v=SMIYharGqbY 67’ Modern Times (1936) - Charles Chaplin.
2 - Terminal (le), Coméd dram, S. Spielberg, USA-2004, Tom Hanks, C Zeta-Jones
1 - Thelma et Louise, USA 1991, 130', Ridley Scott, Susan Sarandon, Geena Davis, Brad Pitt.
1 - Tina - USA 1993, 115 minutes - La carrière et le mariage difficile de la chanteuse Tina Turner (mariée avec Ike Turner pendant 16 ans).
1 - Titanic - 195’- James Cameron, USA - 1998 - Leonardo DiCaprio, Kate Winslet.
2 - Toto le héros de Jaco Van Dormaël (Belgique, France, Allemagne, 1990, 1h30). Le petit Thomas est persuadé qu’il a été échangé à la naissance avec son voisin Alfred. Devenu adulte, il croit toujours qu’Alfred lui a volé sa vie et qu’il a tout connu à sa place : l’amour de sa famille, celui d’Evelyne, la richesse, le bonheur. Sa vie lui semblant si ratée qu’il rêve d’être un héros, cet agent secret qui prend l’apparence de son père disparu… Bien des années plus tard, le vieux Thomas se demande s’il n’est pas passé à côté de son existence et décide de se venger… Thomas à l'hospice se remémorant le passé, le désir de vengeance de Thomas le conduira à passer à l'acte et à mettre en oeuvre les moyens (vol d'un pistolet, fuite de l'hospice) nécessaires à sa réalisation. Un puzzle éclaté. Confus.
1 - Tout sur ma mère - Pedro Almodóvar - FR - ESP - 1999 - 105’
1 - Traffik (2/2)
4 - Traviata (la) (Giuseppe Verdi) - 105’ - film-opéra - Franco Zeffirelli - 1982
https://www.youtube.com/watch?v=J1C8_oyx0K4 Sempre Libera ( La traviata) Anna Netrebko ( English lyrics) 4' (glide = glisser, throb = palpiter, battre fort, vibrer)
https://www.youtube.com/watch?v=UZvgmpiQCcI La traviata, the drinking song Verena Gimadieva ( English lyrics) 3'
http://www.youtube.com/watch?v=5HDKgsXfkaA Natalie Dessay - Sempre Libera. durée vidéo: 5 minutes.
https://www.youtube.com/watch?v=QCBFgc1KL_I Flash "Brindisi" Opera at 2014 All Things Italian Street Festival - Fairfield, IA. durée vidéo: 4 minutes.
https://www.youtube.com/watch?v=eAi4lz_kgxQ André Rieu: Prelude Act 1 La Traviata (Verdi) durée vidéo: 3 minutes.
1 - Traviata (la) (G. Verdi) - 170’ - Giuseppe Patroni Griffi -2000 (musique=5)
1 - Trois enterrements - usa 2004 - Tommy Lee Jones - un paysan mexicain est assassiné, son ami punit l'assassin.
3 - Trois jours du condor (les) - 1975 - Sydney Pollack - R. Redford - F. Dunaway
1 - Valise en carton (la) (2/2)
2 - Valse avec Bachir - Ari Folman - film documentaire d'animation israélien
      sur la guerre du Liban en 1982 et les massacres de Sabra et Chatila,
      graphisme superbe.
1 - Veuve joyeuse (la)
1 - Vierge noire (la) (2/2) - (pour les suisses)
4 - Vol au-dessus d’un nid de coucou - Milos Forman - 1975 - Jack Nicholson
1 - Walkyrie - USA - 2008 - 125' - Bryan Singer, Tom Cruise -
      des officiers allemands tentent à tuer Hitler en été 1944.
3 - (1-5) - West side story -1961-145’ - Robert Wise-Jerome Robbins-10 OS
1 - Working girls - 1986 - 90’ - Lizzie Borden (la vie en bordel)
1 - Zorba le grec - Grèce - 1964 - N/B - 145’

Total: 135 films
-------------------------------------------------------------------------
2) Leur selection.

http://www.lemonde.fr/culture/video/2014/12/27/cinema-le-meilleur-et-le-pire-de-2014_4538352_3246.html = cinema : le meilleur et le pire de 2014. Durée vidéo : 7 minutes.
Leviathan - Andrey Zviaguintsev.
Timbuktu - Abderrahmane Sissako.
2 jours, 1 nuit - Jean-Pierre et Luc Dardenne.
Tom à la ferme - Xavier Dolan.
Mommy - Xavier Dolan.
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Archive : Les journaux énumérés ci-après publient dans leurs suppléments de jeudi (TdG Week-end, 24 Week-end, Sortir) un tableau des critiques de cinéma en attribuant des cotes (des étoiles) aux films projetés dans les salles. La récolte hebdomadaire des cotes se fait par fax, par e-mail ou par téléphone. Basées sur "la guerre des étoiles" de la TdG pour la période du 4.6.1999 au 31.3.2012 et après un arrêt de 3 mois la publication revienne du 23.6.2012, voici quatre listes des films jugés bons par les critiques, par ordre alphabétique (2 fois deux étoiles entraînent l'élimination du film, sauf si tous les autres critiques sont très favorables).

Journaux concernés : La Tribune de Genève [la guerre des étoiles, 6 colonnes : TdG, Le Temps, 24 heures, Le Matin, Le Courrier, Femina ainsi que le supplément "Guide TV loisirs" (samedi, les critiques. Guide TV cinéma = supression = arrêt "Les critiques" sous forme d'un tableau de 20 X 15 cm) pendant 3 mois], le journal 24 heures (Tableau des critiques, 10 colonnes : Cinémathèque suisse, 24 heures, Le Matin, TdG, L'Hebdo, La Liberté, Le Temps, ATS, TV 8, Matin Bleu), le Temps (les étoiles du Temps, 2 colonnes : Norbert Creutz, Thierry Jobin).

NOTA BENE : La question de l’objectivité est posée. Est-ce que des critères commerciaux sont pris en compte dans l’attribution des étoiles ?

Quatre étoiles (****)______________________________________.

- A perdre la raison

- Alcest à bicyclette

- Amour de Michael Haneke, Palme d'or 2012, avec Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva.

- Apocalypse now redux. Apocalypse Now est un film américain de Francis Ford Coppola sorti en 1979. Ce film est une adaptation libre du roman de Joseph Conrad, "Au cœur des ténèbres" sur la guerre du Viêt Nam (la guerre la plus cauchemardesque de l'Amérique). Palme d'or du Festival de Cannes. Un nouveau montage du film est sorti en 2001, Apocalypse Now Redux.

- Argo de Ben Affleck.

- The Artist.

- Les bêtes du sud sauvage

- Blancanieves

- Ernest et Célestine

- Frankenweenie

- Les géants

- Gran Torino - Drame, USA 2008, 2 heures, de Clint Eastwood, avec Clint Eastwood, Bee Vang, Ahney Her et Christopher Carley. Walt (Clint Eastwood), un vétéran de la guerre de Corée, bougon ( = qui aime murmurer, gronder entre ses dents) et raciste veille jalousement sur sa Ford Gran Torino (celle que conduisaient Starsky et Hutch). Un jour, son jeune voisin, Tao, un Asiatique, tente de lui voler sa voiture sous la pression d'un gang. Walt s'aperçoit bientôt que l'adolescent est harcelé par des jeunes caïds et prend sa défense.

- La Grande Belleza.

- Happiness Therapy, de David O. Russell avec Bradley Coooper et Jennifer Lawrence.

- Le Havre.

- Hugo Cabret.

- Lincoln. Steven Spielberg avec Daniel Day-Lewis et Tommy Lee Jones.

- More Than Honey (Et si les abeilles...)

- Mulholland Drive. Sortie en 2001, Réalisé par David Lynch, Film américain et français, Genre : Fantastique, Durée : 2h30.

- No Country for Old Men (Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme). Sortie : Janvier 2008, Réalisé par Joel et Ethan Coen, Film américain, Genre : Thriller et Drame, Durée : 2h.

- Le Passé.

- Paths of glory (Les Sentiers de la gloire). Un film de guerre américain de Stanley Kubrick, en noir et blanc, sorti en 1957, d'après le livre du même titre d'Humphrey Cobb paru en 1935 sur la première guerre mondiale 1914-1918.

- Le roi et l'oiseau. Un dessin animé français, sorti en mars 1980, créé par Paul Grimault, avec des textes de Jacques Prévert d'après "La Bergère et le Ramoneur" de Hans Christian Andersen.

- Samsara

- Shara. Sortie en 2004, Réalisé par Naomi Kawase, Film japonais. Genre : Drame. Durée : 1h 40.

- Skyfall

- Sugar Man (Searching for Sugar Man)

- Take Shelter

- There Will Be Blood. Sortie en Février 2008, Réalisé par Paul Thomas Anderson. Film américain. Genre : Drame. Durée : 2h40.

- Valse avec Bachir. Sortie en Juin 2008, Réalisé par Ari Folman, Film israélien, français et allemand. Genre : Animation et Documentaire, Durée : 1h30. Un film autobiographique sur la guerre du Liban, au début des années 80.

- Zero Dark Thirty

- 2001, odyssée de l'espace. Sortie en 1968, reprise en 2001, Réalisé par Stanley Kubrick. Film britannique. Genre : Science fiction. Durée : 2h20.

- 2046. Sortie en 2004, Réalisé par Wong Kar-Wai, Avec Tony Leung Chiu Wai, Gong Li, Takuya Kimura. Film hong-kongais. Genre : Drame. Durée : 2h10.

Trois étoiles (***)______________________________________.

- A serious Man
- Les ailes pourpres
- Aisheen - chroniques de Gaza
- Animal Kingdom
- Another year
- Argerich
- Au-dela des collines (Beyond the Hills)
- Avatar
- Bal - Miel
- Le bannissement - Izgnanie
- The Barber, L'homme qui n'était pas
- Birdwatchers La Terre des Hommes
- blancanieves
- Bons baisers de Bruges
- Bowling for Columbine
- Caché
- Le cercle
- cesare deve morire
- La chambre du fils
- Chasse (La) (Jagten)
- Le château ambulant
- Cheval de guerre (War Horse)
- Le chevalier noir
- Chicken Run
- Les cinq légendes (Rise of the Guardians)
- Cleveland contre WallStreet
- Comme une image
- Complices
- Un conte de Noël d'Arnaud Desplechin avec Catherine Deneuve
- Control
- Coraline
- croods (les)
- Dancer in the Dark
- Dangerous Method (A)
- Dans la brume (V Tumane)
- Dans la maison
- Dans la peau de John Malkovich
- Dans ses yeux (El segreto de sus ojos)
- Departures
- Les derniers jours du monde
- Después de Lucia
- Diaz - Un crime d'Etat
- Il divo
- Django Unchained, de Quentin Tarantino.
- Drive
- L'échange
- Eleni (la terre qui pleure)
- L'enfant
- Les enfants loups
- L'enfer d'Henri-Georges Clouzot
- Entre les murs
- Epic
- Etre et avoir
- Etreintes brisées
- Le fabuleux destin d'Amélie Poulain
- Les fils de l'homme
- Fish Tank
- Flight
- La Forteresse
- Frost/Nixon, l'heure de vérité
- Gabrielle
- Gambling, Gods & LSD
- Le gamin au vélo
- Ghost writer
- Gomorra
- Good night and good Luck, 2006, de George Clooney , USA, 1h30.
- Le goût des autres
- the grandmaster
- The Great Gatsby
- Grunding-derniers jours
- Hannah Arendt
- Harry, un ami qui vous veut du bien
- Les Hauts de Hurlevent
- Les herbes folles
- Une histoire vraie
- A history of violence
- Hiver nomade
- Le Hobbit: un voyage inattendu
- Home
- L'homme du train
- Des hommes et des dieux
- Descendants (The)
- Hiver nomade
- Hôtel Woodstock
- L'illusionniste
- L'Imaginarium du docteur Parnassus
- In the mood for love
- Inception
- Les indestructibles
- Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal, Spielberg avec Harrison Ford
- Jack Reacher
- Le jour des corneilles
- Jurassic Park 3D
- Keane
- Kerity - La maison des contes
- The Killing
- Kukushka - le coucou
- Là-haut (UP)
- Lantana
- Lola
- Looking for Eric
- Looper
- Lost in Translation
- Lumière silencieuse
- Mais im Bundeshuus
- la maison de la radio
- Mammuth
- The Marsdreamers
- The Master
- La mauvaise éducation
- Michael Kohlhaas.
- Milk
- La mirada invisible
- Les Misérables
- Les mondes de Ralph (Wreck-it-Ralph)
- Munich
- Le mur invisible
- My magic
- My winnipeg
- Le mystère de la chambre jaune
- Mystic River
- No et moi
- Nobody Knows
- Les noces funèbres
- Les noces rebelles
- Le nom des gens
- Nostalgie de la lumière
- Nothing Personal
- oblivion
- L'odyssée de Pi (Life of Pi) d'Ang Lee
- Oncle Boonmee
- Only God Forgives.
- Oslo, 31 août
- Panique au village
- La parade (notre histoire)
- Le père de mes enfants
- Le peuple migrateur
- Pina - 3D
- The place beyond the pines
- Les plages d'Agnès
- play
- Potiche
- Princesse Mononoke
- Un prophète
- Le quattro volte
- Rebelle (War Witch)
- Le retour
- Ricky
- Romans d'ados
- Le Ruban blanc (Das Weisse Band)
- Sang pour sang
- Le seigneur des anneaux
- Les sentiers de la perdition
- Une séparation
- Séraphine
- Sin nombre
- Skyfall
- The Social Network
- Son frère
- Source Code
- Sous le sable
- Soy Cuba
- The Spirit of 45
- spring breakers
- Still walking
- Super 8
- tableau (Le)
- tabou (Tabu)
- Thérèse Desqueyroux
- Tigre et dragon
- Tournée
- Tout sur ma mère
- Toy story 3
- Traviata et nous
- Trois mondes
- True Grit
- Truman Capote
- Two lovers
- UFO in Her Eyes
- Une séparation
- Le vent nous emportera
- Vénus noire
- La vie des autres
- La vie est un miracle
- La vie moderne
- Vincere
- Viramundo - A Journey with Gilberto Gil
- Volver
- wadjda
- Wall-E
- Wallace et Gromit, de Richard Goleszowski, 1994, Dessin animé.
- warm bodies
- Welcome
- Whatever works
- When you're strange
- The Wrestler
- Yi-Yi
- 7h58 ce samedi-là

? (critique trop partagée = controversé) _________________________.

- L'Anglaise et le duc
- Arrête-moi si tu peux
- Au-delà (Hereafter)
- Les autres
- Black Swan
- Camille Claudel 1915
- Cogan: Killing them softly
- La danse
- Dogville
- The End of Time
- Eternal sunshine of the spotless mind, 2004, de Michel Gondry,
            Avec Jim Carrey, Kate Winslet, Kirsten Dunst, USA, 1h50.
- L'étrange histoire de Benjamin Button
- L'exorciste, version intégrale
- Habemus Papam
- Il était une fois en Anatolie
- Incendies
- Mary and Max
- Match point
- Medianeras
- Melancholia
- Metallica, some kind of monster
- Le monde de Nemo
- Les neiges du Kilimandjaro
- Le nouveau monde
- Le pianiste
- The Pledge
- Ponyo sur la falaise - dessin animé japonais de Hayao Miyazaki
- Tree times
- Vol spécial
- The yards
-------------------------------------------------------------------------

Quelque photos: Sophia Loren et Jayne Mansfield et un PPS = des actrices en différentes âges.
-------------------------------------------------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=FP7EclCu_PQ = Rita Hayworth "Gilda" - Put The Blame On Mame 2’
https://www.youtube.com/watch?v=_LVHShcf-UU 13’ Rita Hayworth as Gilda (Best Moments) = Amado mio et Put The Blame On Mame. "Amado Mio" est une chanson écrite par Doris Fisher sur une musique d'Allan Roberts et interprétée la première fois en 1946 pour le film en noir et blanc Gilda. Mimée en playback par Rita Hayworth et chantée par Anita Kert Ellis.
Le père de Rita Hayworth était un pur salaud : Eduardo Cansino, danseur mondain. En 1932, elle a 14 ans, il la viole nuit après nuit pendant des années. Orson Welles : "Toute la vie de Rita n'est que douleur."
Gilda being "femme fatale", the song credits the amorous activities of a woman named "Mame" as the true cause of three well-known cataclysmic events in American history: The Great Chicago Fire of 1871, Great Blizzard of 1888 in New York City and the 1906 San Francisco earthquake. Mame is also credited with causing the fictional (fictive) Shooting of Dan McGrew during the Yukon Gold Rush - an event derived from a short narrative poem published in 1907 by Robert W. Service (duel in saloon at the late 1890s).

When Mrs. O'Leary's cow kicked the lantern (lampe)
In Chicago town
They say that started the fire
That burned Chicago down
That's the story that went around
But here's the real low-down [low-down = la réalité vraie (le contrarie de la rumeur, slang = argot)]
Put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame
Mame kissed a buyer from out of town
That kiss burned Chicago down
So you can put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame

When they had the earthquake in San Francisco
Back in nineteen-six (1906)
They said that ol' Mother Nature
Was up to her old tricks
That's the story that went around
But here's the real low-down
Put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame
One night she started to shimmy-shake (une sorte de dance)
That brought on the Frisco (Diminutif de San Fransisco) quakes
So you can put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame

Remember the blizzard, back in Manhattan
In eighteen-eighty-six
They say that traffic was tied up
And folks were in a fix
That's the story that went around
But here's the real low-down
Put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame
Mame gave a chump such an ice-cold "No" (Mame a réagi violement aux avances du champion en l'envoyant promener)
For seven days they shovelled (enlever à la pelle) snow
So you can put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame

They once had a shootin' up in the Klondike
When they got Dan McGrew
Folks were putting the blame on
The lady known as Lou
That's the story that went around
But here's the real low-down
Put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame
Mame did a dance called the hoochy-coo
That's the thing that slew McGrew
So you can put the blame on Mame, boys
Put the blame on Mame
------------------------------------
Lorsque la vache de Mme O'Leary a lancé la lanterne
En ville de Chicago
Ils disent que le feu a commencé
et a brûlé Chicago
Voilà l'histoire qui a fait le tour
Mais voici la vérité
Mettez le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame
Mame embrassait un acheteur de l'extérieur de la ville
Ce baiser a brûlé Chicago
Donc, vous pouvez mettre le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame

Quand ils ont eu le tremblement de terre à San Francisco
En 1906
Ils ont dit que Mère Nature
Était jusqu'à ses vieux trucs
Voilà l'histoire qui a fait le tour
Mais voici la vérité
Mettez le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame
Une nuit, elle a commencé à shimmy-shake
Cela a apporté sur les tremblements de Frisco (Diminutif de San Fransisco)
Donc, vous pouvez mettre le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame

Rappelez-vous le blizzard, de retour à Manhattan
En 1886
Ils disent que le trafic a été ligoté
Et les gens étaient dans le pétrin
Voilà l'histoire qui a fait le tour
Mais voici la vérité
Mettez le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame
Mame a donné une réponse glacée "Non"
Pendant sept jours, ils ont pelleté la neige
Donc, vous pouvez mettre le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame

Ils avaient une fois Shootin 'dans le Klondike
Quand ils ont attrapé Dan McGrew
Les gens mettaient le blâme sur
La dame connue sous le nom de Lou
Voilà l'histoire qui a fait le tour
Mais voici la vérité
Mettez le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame
Mame a fait une danse appelée Hoochy-coo
Voilà la chose qui tua McGrew
Donc, vous pouvez mettre le blâme sur Mame, les garçons
Mettez le blâme sur Mame
-------------------------------------------------------------------------
Les 10 films les plus chers du cinéma

Si l'on croit l'enquête de Business Insider, le quatrième volet de la franchise Pirates des Caraïbes aurait coûté 340 millions de dollars. Un budget conséquent, bien supérieur à celui officiellement annoncé par les producteurs, mais un investissement rentable puisque le film aurait rapporté plus d'un milliard de dollars de recettes. Il dépasse de peu Cléopâtre, tourné en 1963 avec Elizabeth Taylor, longtemps présenté comme le film le plus cher de l'histoire. A l'époque, il avait coûté 44 millions de dollars, ce qui, compte tenu de l'inflation, équivaudrait à 340 millions aujourd'hui. Titanic (le film à succès de James Cameron) est le troisième film le plus cher de l'histoire, il aurait coûté 300 millions de dollars. Le troisième opus de la saga Spiderman, tourné en 2007, a coûté 300 millions de dollars. Raiponce (un film d'animation de Walt Disney Studios Motion Pictures) a coûté 280 millions de dollars. La saga Harry Potter est sans doute l'une des franchises les plus rentables du cinéma. Le sixième volet des aventures du jeune sorcier se classe à la 6e place au palmarès des films les chers de l'histoire du cinéma (275 millions de dollars). Réalisé en 1995, Waterworld aurait coûté 270 millions de dollars. Huitième film le plus cher du cinéma, Pirates des Caraïbes : le coffre maudit affiche un budget de 260 millions de dollars. Avatar se classe en neuvième position, avec un budget de 260 millions de dollars. Les aventures du Hobbit ont séduit les cinéphiles à travers le monde. Sorti en 2012, le film a coûté 260 millions de dollars.

Source : http://www.planet.fr/magazine-les-10-films-les-plus-chers-du-cinema.647368.6553.html?page=0%2C1
-------------------------------------------------------------------------
For other sources:

https://fr.wikipedia.org/wiki/1001_films_%C3%A0_voir_avant_de_mourir
« Top 100 Movies » de John Kobal (1988)
« Best 100 Films » (1996) Empire (UK film magazine)
http://www.afi.com (American Film Institute)
http://www.afi.com/100Years/stars.aspx list of the 50 greatest screen legends - the top 25 women and top 25 men - of all time.
http://www.allmovie.com
http://www.allocine.fr Synopsis et détails, Bandes-annonces, Interviews, Acteurs et actrices, making-of et extraits, Critique Presse, Critiques Spectateurs (Critique positive la plus utile et Critique négative la plus utile), Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ... , Commentaires.
http://www.bfi.org.uk (British Film Institute)
http://www.cine.ch Couvre l'actualité des salles de cinéma en Suisse romande et en France voisine.
Cinemania - Microsoft (Web-Site and CD-ROM).
http://www.clap.ch Couvre l'actualité des salles de cinéma en Suisse romande.
Cinemania - Microsoft (Web-Site and CD-ROM).
http://www.filmnet.ch (The Swiss Web site for movie etc.)
http://www.filmosphere.com
http://www.imdb.com (Internet Movie Database = Base de données cinématographiques de l'Internet)
http://www.metacritic.com
http://www.rottentomatoes.com
http://www.senscritique.com
http://www.telerama.fr
http://www.toocinema.com
La critique du cinéma à la Radio Suisse romande La 1ère (tél. 058’2’36’36’36) qu’on peut écouter rétroactivement pendant un mois :
http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/le-journal-du-samedi/ Vers la fin du Journal du samedi (entre 8h00 et 8h30) et
http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/synopsis/ Synopsis : le dimanche de 10h00 à 11h00 et le lundi de 2h00 à 3h00 : Le rendez-vous cinéma de la Radio Suisse romande La 1ère qui propose sa critique des films à l'affiche, des interviews et l'actualité en marge des réalisations cinématographiques. En seconde partie, une balade impressionniste autour d'un thème, le tout illustré par des extraits de films.
http://www.timeout.fr/paris/films/les-100-meilleurs-films-francais-le-classement-1?cid=outbrain
PPS - Cliquer ici pour visionner .
http://www.rogerebert.com
http://www.lemonde.fr/cinema/video/2017/02/26/comment-gagner-l-oscar-du-meilleur-film_5085777_3476.html vidéo de 2'. Un film biographique, également connu dans le milieu du cinéma sous l'anglicisme « biopic » (contraction de « biographical motion picture »), est une œuvre cinématographique de fiction, centrée sur la description biographique d'un personnage principal ayant réellement existé.

3) Poésie.

Mes poèmes préférés

Annabel Lee

It was many and many a year ago
In a kingdom by the sea
That a maiden there lived, whom you may know
By the name of Annabel Lee
And this maiden she lived with no other thought
Than to love and be loved by me.

I was a child and she was a child
In this kingdom by the sea
But we loved with a love that was more than love
I and my Annabel Lee
With a love that winged seraphs in Heaven
Coveted her and me.

This was the reason that, long ago
In this kingdom by the sea
The winds blew out of a cloud, chilling
My beautiful Annabel Lee
So that her highborn kinsmen came
And bore her away from me,
To shut her up in a sepulchre
In this kingdom by the sea.

The Angels, not half so happy in Heaven,
Went envying her and me
Yes! That was the reason (as all men know
In this kingdom by the sea)
That the wind came out of a cloud by night
Chilling and killing my Annabel Lee.

But our love, it was stronger by far than the love
Of those who were older than we,
Of many far wiser than we
And neither the Angels in Heaven above
Nor the demons down under the sea
Can ever dissever my soul from the soul
Of the beautiful Annabel Lee.

For the moon never beams without bringing me dreams
Of the beautiful Annabel Lee
And the stars never rise, but I feel the bright eyes
Of my beautiful Annabel Lee.
And so, all the nighttide, I lie down by the side
Of my darling! My darling, my life and my bride.
In her sepulchre, there by the sea,
In her tomb, by the side of the sea.

Edgar Allan Poe

Annabel Lee

C'était il y a longtemps, très longtemps,
Dans un royaume au bord de l'océan,
y vivait une vierge que vous pourriez connaître
Du nom d'Annabel Lee;
Cette vierge vivait sans autre pensée
Que de m'aimer et d'être mon aimée.

Elle était une enfant et j'étais un enfant,
Dans ce royaume au bord de l'océan,
Mais nous aimions d'un amour
qui était plus que de l'amour
Moi et mon Annabel Lee,
D'un amour tel que les séraphins du Ciel
Nous jalousaient elle et moi.

Et c'est pourquoi, il y a longtemps,
Dans ce royaume au bord de l'océan,
Les vents firent éclater un nuage et glacèrent
Ma toute belle Annabel Lee ;
Si bien que ses nobles parents sont venus
Et l'ont emportée loin de moi
Pour l'enfermer dans un tombeau
Dans ce royaume au bord de l'océan.

Les anges, loin d'être aussi heureux que nous au Ciel,
Nous envièrent elle et moi :
Oui ! C'est pour cela (comme chacun le sait
Dans ce royaume au bord de l'océan)
Qu'une nuit le vent surgit d'un nuage
Et glaça, et tua mon Annabel Lee.

Mais notre amour était beaucoup plus fort que l'amour
De nos aînés, de bien des personnes
Beaucoup plus sages que nous,
Et jamais les anges du Ciel là-haut
Ni les démons au fin fond de l'océan
Ne pourront séparer mon âme de l'âme
De ma toute belle Annabel Lee.

Car la lune ne luit jamais, sans qu'elle me porte
Des rêves d'Annabel Lee, la toute belle,
Et les étoiles ne se lèvent jamais, sans que je sente
Les yeux vifs d'Annabel Lee, ma toute belle,
Ainsi, aux rives de la nuit, je me couche à côté
De ma chérie! Ma chérie, ma vie, ma promise,
Dans son tombeau, là, au bord de l'océan,
Dans sa tombe, à côté de l'océan.

Edgar Allan Poe

Trad. Roseau
https://www.youtube.com/watch?v=rf7aBCrfOQE 3'
https://www.youtube.com/watch?v=C4bb_6MmgZo 2'
https://www.youtube.com/watch?v=7Q-q02CKo9c traduction en français 4'

Edgar Allan Poe was born in Boston in 1809. He was the son of itinerant actors who died before Poe was three years old. He then became the ward (pupille) of a Virginia couple called the Allans, whose name he added to his own. He studied at the University of Virginia, but his love of drinking and gambling made his stay there short lived. He then enlisted (enrôler) in the Army and served soberly from 1827 to 1829. In 1830 Poe was accepted into West Point, but he ruined his chances there as well with more drinking. In 1836 he married his cousin, thirteen year old Virginia Clemm, and tried to support her by writing and editing. He was editor of the Richmond Southern Literary Messenger, as well as a few others, and published his own magazine for a while called The Stylus. He won many literary prized early in his career, but he made little money, and his alcoholism cost him many jobs in journalism. His wife died in 1847, and he then became engaged to a wealthy widow. In 1849, while traveling to meet the widow, he met some friends and went out drinking with them. He was later found unconscious in a Baltimore street and died a few days later (1849).
Source : http://www.edgar-allan-poe.com
The Raven - pdf et The Raven (anglais et français - pdf
https://www.youtube.com/watch?v=BefliMlEzZ8 The Raven (Christopher Lee) 12'.

Sonate 19 shakespeare

Devouring Time, blunt thou the lion's paws,
And make the earth devour her own sweet brood;
Pluck the keen teeth from the fierce tiger's jaws,
And burn the long-lived phoenix in her blood;

brood = children
keen = sharp
phoenix = The mythological eagle-like bird associated with Egyptian sun-worship, had a life span of more than 500 years. When its first life was over, the bird would burn itself upon a pile of wood that was set ablaze by the sun. It would then rise from the ashes, once again young. Here Shakespeare is saying that, despite the Phoenix's ability to resurrect itself, it cannot escape Time forever. 'In her blood' was a Renaissance term for 'full of life' or 'in one's prime of life.'

Devouring Time, you make the lion's claws (griffe) grow blunt,
And make the earth destroy those things she created;
Cause even the fierce tiger to lose its teeth,
And burn the long-lived phoenix while she is still in the prime of life;

Temps dévorateur, émousse (rendre moins tranchant) tu les pattes du lion,
Et faire que la terre dévore ses propre enfants;
Arracher les dents vives des mâchoires du tigre féroce,
Et brûlez Phoenix dans son sang;

Source : http://www.shakespeare-online.com/sonnets/19detail.html

http://www.toutelapoesie.com
-------------------------------------------------------------------------------------------
Fotos : 1 2 3 4 5 6
http://www.pikiwiki.org.il/?action=gallery&img_id=3184 Un rucher (= un groupe de ruches).
http://www.pikiwiki.org.il/?action=gallery&img_id=3188 Ein Hahoresh 1945.
http://www.pikiwiki.org.il/index.php?action=gallery&img_id=3174 dv = extrême gauche, mère dv = extrême droite.
les joueurs des cartes - Cezanne = à gauche c mon père...
la petite chaperon rouge - little red riding hood
© Salève, ses histoires, ses légendes , Dominique Ernst, page 162 : Le loup et l´agneau gravure de Gustave Doré 1868
© Salève, ses histoires, ses légendes , Dominique Ernst, page 153 : Hercule
a dog
Le petit pâtissier
Portrai d'une jeune femme
Chaïm Soutine (1893-1943) Le garçon d'étage (détail)
Chaïm Soutine 1 2 3
-------------------------------------------------
Origins of the name Sutin are unclear. In the late 1830s and early 1840s the Jewish people, by order of the Czar’s government, were ordered to acquire surnames, probably for taxation and conscription purposes. It’s been suggested that some people, not necessarily related but from the same locale, adopted the surnames of the towns from which they came. However, because available data regarding Sutin ancestors indicates that they came from towns near Sutin, but not from Sutin, apparently they did not adopt the town name from which they came as their surname. The town of Sutin, in Belarus, is at 53.70981 degrees 18’0” north of the equator and 27.95339 degrees 13’48” east of the Greenwich Prime Meridian. As the crow (corbeau) flies, it is approximately 80 kilometers/50 miles from Minsk (population of Minsk in 2011 = 10,000,000), the capital of Belarus. It is not densely populated today, with about 83 persons per square mile.
--------------------------------------------------
Sutin Family History march 2016 - doc Voir pages 12-14 (sur 265).
--------------------------------------------------
Sutin / Mahilyowskaya Voblasts Sutin (Sutin) est un/une lieu habité (class P - des lieux habités) en Mahilyowskaya Voblasts (Belarus (general)), Belarus (Europe), ayant le code de région Eastern Europe. Sutin est situé à 145 mètres d'altitude et la population s'élève à 3,000 personnes. Sutin est aussi connu(e) comme Okolitsa Sutin, Sutin. Les coordonnées géographiques sont 53°18'0" N et 28°13'60" E en DMS (degrés, minutes, secondes) ou 53.3 et 28.2333 (en degrés décimaux). La position UTM est NV80 et la référence Joint Operation Graphics est NN35-09.
Minsk
Belarus
---------------------------------------------
6 pages en hebreu = histoires droles - doc
Musique : Dani gibor par Uzi Hitman Cliquer ici pour écouter (2 minutes).
Paroles : Dani gibor et Bialik : Hahnisini tahat knafeh - doc
--------------------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=7l6iWDXZnBg 2’ מלי ברונשטיין - לא ביום ולא בלילה
https://www.youtube.com/watch?v=yh7zYSxvrL0 2’ Israel Sings 3 ~ Lo bayom velo balayla - Not by day and not by night
Lo bayom velo balayla
The Hebrew song 'Lo bayom velo balayla' (Not in the day and not at night) was written by the esteemed poet Chaim Nachman Bialik. In its two short verses a female speaker describes how she goes to ask an old tree who her husband will be.
LO BAYOM VELO BALAYLA 
Lo bayom velo balayla
Cheresh etze li atayla; doucement je vais promener
lo bahar velo babika
shita omda sham atika

vehashita potra chidot
umagida li atidot.
Et hashita eshal ani:
mi vami yeheh chatani?

Ume’ayin yavo, shita –
hamiPolin o miLitah?
Hab’merkava ya’vor shvilo,
Im bemaklo, betarmilo?

Uma yavi li shilumim
Charuzei pninim, im algumim?
Uma toaro, zach im shacor?
Alman hu, im odo bachur?

Shema zaken, shita tova
Az lo eshma, az lo ova vouloir consentir désirer
Emor l’avi: hamiteni,
ubiyad zaken al titneni?

Leraglav epol ve’asken, embrasser
ach lo zaken, ach lo zaken!
---------------------
NOT AT DAY, NOR AT NIGHT
Not at day, nor at night
Quietly I will go out and walk;
Not on the mountain, nor in the valley
There stands an ancient acacia.

And the acacia solves riddles
And tells the future.
I will ask the acacia:
Who my groom will be?

And from where will he come, acacia,
Whether from Poland or from Luthuania?
Whether will he come on a chariot,
Or with his stick and rucksack?

And what wedding gift will he bring to me,
Whether pearls or corals?
What will be is look, bright or black?
Will he be widowed or still a young man?

Perhaps an old man, my good acacia.
I don’t want to hear, I shall not.
I shall say to my father: Kill me,
But do not give me in hands of an old man!

I shall fall on his foot, and I shall kiss them,
But no Zaken, no old man!
paroles en hébreu
This song is possibly the Hebrew version of an old Yiddish song. It was written in mil'el (retracted accentuation), as most of Bialik's poems. The mentioned tree is the shita (acacia ), but in the European tradition the classic ancient and wise tree is the oak (the acacia grows in warm climate). The Italian translation uses Quercia (Oak). Algumim (forth stanza) shoud be intended: Almogim (corals).
--------------------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=NQH9iVar4Sg 3’ yakinton jacinthe = hyacinthe (plante)
https://www.youtube.com/watch?v=V4b-mIgSyv0 3’ Esther Ofarim אסתר עופרים - פזמון ליקינטון
http://onegshabbat.blogspot.ch/2016/04/blog-post.html
PIZMON LAYAKINTON
Lailah lailah, mistakelet halevanah
baprachim asher henetzu bagina ,
bepirchei hayakinton
beganeinu hakaton
Lailah lailah, mistakelet halevanah

Ve'omeret halevanah la'ananim
(ananim) tnu tipa ve'od tiponet laganim
sheyifrach hayakinton beganeinu hakaton
kach omeret halevanah la'ananim.

Ba hageshem vetziltzel bechaloni
shar nigun aliz laperach begani.
Ve'anah hayakinton besimcha uvesason
lamatar asher tziltzel bechaloni.

Umachar netze kulanu el hagan
venir'eh sham et haperach halavan,
velich'vod hayakinton, bni yashir et hapizmon
vesimchah g'dolah me'od tihyeh bagan.

HYMN TO THE HYACINTH

Night-time, night-time, the moon is looking
at the flower that bloomed in the garden,
The blossoming hyacinth,
at our little garden
Night-time, The moon is looking down

And the moon turns to the clouds and says:
Give a little drop of water to the flower beds!
So the hyacinth can bloom In our lil' garden,
thus says the moon to the clouds.

The rain came, and chimed on my window
sang a nice melody to the flower in my garden.
And the hyacinth answer in joy and happiness
to the rain that chimed on my window.

And tomorrow we'll all go to the garden
and we'll see the white flower there
and in honour of the hyacinth, my son will sing
the tune and a great joy will be in the garden.
--------------------------------------------
Be Arvot Hanegev lyrics - doc
http://www.zemereshet.co.il/song.asp?id=723 3’ Be Arvot Hanegev lyrics and music.
https://www.youtube.com/watch?v=96NQe2SDjxk 4’ Yaffa Yarkoni - Be Arvot Hanegev.
https://www.youtube.com/watch?v=jkkg6i2swzQ 4’ Gaon Yehoram et Yaffa Yarkoni - Be Arvot Hanegev.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Ce site est un endroit public et de ce fait, se doit de respecter les lois en vigueur et les bonnes mœurs: Il est donc interdit d'inclure dans un fichier des propos diffamatoires, insultants, xénophobes, racistes, antisémites, inexactes, abusifs, vulgaires, incitant à la haine, harcelants, obscènes, profanateurs, pornographiques, menaçants, révélant la vie privée d'une personne sans son consentement ou contraires aux lois. Il est également interdit d'y inclure des liens vers des sites internet aux contenus illégaux ou répréhensibles (pornographie, warez, propos racistes/antisémites, incitation à la consommation de drogues etc.)

Sommaire
rando-geneve@dj-web.ch